10/07/2014 : des gangs de bélugas…

juillet 11, 2014 by Desbrosse G. - Pas de commentaire

Coucou à tous…ici Julie et c’est moi qui commence :

Hier soir à 19h, la nouvelle est tombée, Michel nous annonce au téléphone que Roberto et lui feront une sortie demain sur le Bleuvet.

Nous arrivons au refuge bleu, nous rejoignons Christine, Thomas, Nathalie et Mia, qui s’occupent du souper. Le refuge est au bord du St-Laurent, c’est magnifique.

Amélie, guide naturaliste, et son copain Patrick arrivent, ils viennent casser la croûte avec nous. Ça « placotte » et tout d’un coup, Guillaume aperçoit 2 baleines, c’est l’hystérie, tout le monde se précipite et coure sur la berge. Amélie nous explique que ce sont 2 petits rorquals et qu’ils se nourrissent en surface, c’est pour cette raison que nous apercevons si bien leur tête.

Nous avons RDV ce matin à 8h30 avec Michel et Roberto au CIMM. Nous apprenons que Roberto se prénomme Timothé, ils ont bien rigolé de cette bourde dans la chronique d’hier. C’est maintenant le départ, direction Baie Ste-Catherine dans le Fjord Saguenay.

P1020099

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivés à destination, Michel et Tim se préparent pour démarrer leurs observations et la photo identification des bélugas. Il faut d’abord repérer un troupeau, le béluga est une baleine sociale qui se tient en « gang », pour se faire, Tim s’installe au poste de pilotage du bateau et Michel monte sur le toit  appareil photo en main avec un super méga objectif. Le but, photographier le flanc des bélugas avec un angle de 90 degrés, côté gauche, côté droit, afin de pouvoir, l’hiver venu, traiter et analyser toutes ses données. Et là, la magie opère, nous avons eu la chance de voir, revoir des troupeaux de bélugas. Michel est satisfait de ses prises d’images et raconte ses observations dans son magnétophone. Après 2h, 2h30, nous nous installons sur la proue du bateau et mangeons notre pique-nique avant de poursuivre l’escapade dans le St-Laurent.

P1020092

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020177

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julie me passe gentiment la main ou plutôt le clavier et c’est parti pour une après-midi maritime. Histoire de vous faire saliver, voici le cadre de notre pique-nique, nous 4 assis à l’arrière du bateau au milieu du fjord, un ciel magnifique, des falaises qui nous observent..bref un vrai air de bonheur. À nous de prendre les commandes et nous passons en mode interview. Tim et Michel répondent brillamment à nos questions en étant très clairs…le montage s’annonce bien plus facile, merci à eux ! Pour le contenu soyez attentifs au site internet une vidéo arrivera dans les prochaines semaines.

Une fois le pique-nique avalé, Michel remet les gaz et nous partons rejoindre le Saint-Laurent.

L’immensité du fleuve s’offre à nous, je suis toujours aussi impressionné par sa largeur..mais comment est-ce possible ? ok c’est de la géologie..

j’ai compris !

P1020155

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre bateau file sur l’eau et là je ne sais pas trop comment vous expliquer, mais nos deux scientifiques se transforment en tour de guet avec une vision bionique, un mélange de balbuzards pêcheur, Spiderman, lynx et microscope électronique à balayage..bref nos deux acolytes repèrent des dos de bélugas à des milles quand Julie et moi voyons des moutons de vagues. C’est un métier et on voit que ce n’est pas le nôtre !

BELUGAS à 9h00…l’approche est toujours aussi douce et discrète pour respecter le rythme de l’animal. Michel guide Tim qui manœuvre sa « barque » précisément. Moi c’est simple je suis un vrai gamin ! Complètement émerveillé devant ces mammifères tout blancs et si par bonheur un veau (bébé du béluga) pointe son museau..je suis aux anges !

La recherche est longue et il faut s’armer de patience…le Saint-Laurent est immense, mais Tim et Michel maitrisent leur art…

Nous rencontrons des phoques qui vivent paisiblement leur vie, des « bébés » pingouins..et paf tache blanche au nord ! un béluga..un autre, ils sont 4, non 5..heu moi j’en ai vu qu’un !

Philippe grimpe sur le toit et dégaine tel Lucky Luke son appareil (attention pas de mauvaises blagues dans cette rubrique sérieuse…). Objectif  : réaliser des photos des flans de l’animal pour l’identifier. La routine est bien rodée et nos scientifiques enregistrent leurs données et consignent le tout par écrit.

P1020200

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous continuons notre route (tiens comment on dit en mer ?) vers l’Ile rouge où des dizaines de bélugas nous attendent. Il y en partout, nous pauvres touristes nous sommes totalement fascinés…ben ouais on a pas ça à Sainté !

L’après-midi, tout comme la matinée est magique, je découvre un métier, un univers, des animaux, ma curiosité est aiguisée, mon envie d’en savoir plus décuplée…quel milieu magnifique qui pousse à travailler sur l’éducation, la sensibilisation et la recherche. Merci infiniment à Michel et « Roberto » Tim de nous avoir permis de passer 9h sur l’eau avec eux dans leur univers…on « like » mille fois !!!!

ps : Faut quand même que je vous dise un truc..Vous savez comment font les scientifiques pour aller aux toilettes ? …….ils font pipi par-dessus bord ! ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!! :)))

Julie et Guillaume en direct du café « La Bohème » à Tadoussac….