Nous revoilà…pour la dernière fois.

novembre 27, 2014 by Desbrosse G. - Pas de commentaire

Oui, vous ne rêvez pas l’équipe d’Esca’Pad est de nouveau de retour sur le sol canadien ! Nous, dans tous les cas, nous ne rêvons pas et après avoir travaillé dur sur cette création nous sommes heureux, fier et un peu stressés de pouvoir venir présenter le résultat à nos partenaires québécois.

Nous sommes également ravis de pouvoir reprendre ces chroniques et vous faire partager, un peu, nos aventures, nos rencontres, nos découvertes par nos petits textes. Merci d’être aussi nombreux à les suivre ! N’hésitez pas à commenter.

Let’s go !

Le voyage vers le pays de la poutine (quoi c’est cliché ?) a d’abord été mouvementé…la société de taxi qui devait nous récupérer devant chez nous pour nous amener à l’aéroport a juste eu la bonne idée de nous oublier ! Premier coup de stress du voyage, merci à Olivier d’avoir dégainé le téléphone pour appeler les stéphanois de radio taxis (oui je fais un peu de pub mais ils assurent) qui nous ont permis de ne pas rater notre avion.

Le voyage commence donc pour Julie, Arnaud et moi même. Direction le pays du chocolat et un petit transit via Zurich pour enchainer rapidement vers un long voyage vers Montréal (9h de vol). Voyage super, Arnaud bosse, Julie lit, je regarde un film québécois (Café de flore) que je vous recommande et un bon vieux blockbuster « les gardiens de la galaxie » sur les conseils avisés d’Arnaud…un bon moment ! 😉

Bon, j’accélère le voyage pour vous résumer notre décalage horaire, on arrive à 15h heure québécoise soit 21h heure française. Le temps de récupérer la voiture, d’aller manger chez les parents de Julie, d’aller chez Nathalie et Philippe, nos hôtes adorés de la semaine..on se couche à 4h du matin heure française…pffff c’est long (mais c’est bon) !

Première journée de notre semaine, nous attaquons avec un rendez-vous avec le coeur des sciences de l’UQAM, soutien du projet « Esca’Pad ». Un moment agréable pour présenter notre bébé, l’équipe du coeur des sciences nous questionne, apprécie, commente et nous donne des bons retours avec quelques pistes pour améliorer la valorisation du projet. Cool !

Un peu de randonnée dans les rues de Montréal.

P1030688

Nous enchainons avec la visite d’une exposition qui nous faisait très envie sur le papier : « Penser ». Cette expo jeune public propose de parler de philosophie. Notre curiosité a été vite titillée par ce projet innovant et ambitieux.

Arnaud, directeur de La Rotonde et philosophe prend la main sur cette chronique pour vous livrer ses retours :

« Une exposition sur la philosophie à destination des enfants, il fallait y penser !!!

La BanQ (Bibliothèque et archives nationales du Québec) propose une exposition telle que nous aurions aimé en avoir l’idée, à La Rotonde, où l’on s’appuie sur l’originalité des propositions plus sur les moyens, sur des approches atypiques de sujets inattendus plutôt que sur un traitement spectaculaire de problèmes à la mode.

C’est en venant défendre au Canada notre album jeunesse numérique Esca’pad, que nous avons visité en ce mercredi 26 novembre la belle proposition installée dans la section jeunesse au sous-sol de la grande bibliothèque de Montréal, l’exposition « Penser ! »

P1030692
Outre le courage, c’est l’approche qui interpelle et séduit en parcourant l’exposition. Le parti pris n’est évidemment pas historique ou narratif (qu’est-ce que la philosophie ?), mais propose plutôt de faire en quelque sorte l’expérience de la pensée, de la réflexion sur soi comme sur l’autre. Cette invitation à se questionner, à nuancer, à mettre en perspective, passe par des contenus assez simples, et des dispositifs provoquant le dialogue parce que touchant l’expérience humaine.

P1030696

 

Par exemple, des petites boîtes recueillent les mots des enfants lorsqu’il leur ait demandé de définir quelles sont les qualités d’une relation d’amitié réussie. Ou encore, ils découvrent le nom d’une personne ayant indiquée les multiples centres d’intérêts qui pourraient la définir (lire des BD, rêver, la tarte aux pommes, le tandem, les jours de pluie, etc..), et dont ils se sentent le plus proche. Testant par la même occasion qu’il n’y a personne au fond qui recoupe exactement toutes les affinités d’un autre, et que chaque assemblage produit un individu singulier.

P1030697
Tout ceci, l’exposition le propose sans en avoir l’air. L’objectif n’est pas d’empiler les connaissances, ni de produire des vérités, mais d’inciter à faire montre de discernement, rythmant le parcours par des livres à consulter ou de courtes vidéos truffées de témoignages de jeunes gens qui s’amusent à philosopher.

On se rêve à créer la médiation possible avec un tel outil, malheureusement inexistante lors des visites libres, car le potentiel de dialogue constructif avec le jeune public est une promesse d’enrichissement indéfini des directions esquissées par cette exposition que l’on pourrait qualifier – pour une fois à bon escient – d’intelligente. »

Merci Arnaud pour ce texte constructif et très intéressant. Vous l’aurez compris, cette exposition nous a questionné et quelque part nous a « fasciné » par son ambition a traiter un sujet à l’accès difficile dans un lieu public. Je suis personnellement impressionné par la volonté de proposer au jeune public une exposition de qualité sur cette thématique…j’aurai aimé y participer.

On déroule la journée…

Il est l’heure d’aller manger et Arnaud et moi avons qu’une envie : manger une poutine !!! Julie nous emmène vers « La banquise », lieu incontournable pour déguster ce plat atypique…youpiiiiii !!!! Oui mais voilà, petit problème…c’est fermé pour travaux…pffffff !!!! On se re-motive et on part dans un resto italien plutot très sympa.

Les corps sont revigorés pour affronter le froid (il commence sérieusement à faire froid quand même pour mon corps né dans le sud ouest de la France et l’hiver québécois n’a pas encore débuté). Nous partons grimper le Mont Royal et visiter le quartier universitaire…10 kms à pied, c’est juste parfait ! Arnaud a adoré ! 🙂

P1030703

P1030719

Nous faisons quelques rencontres rigolotes comme ces enfants accompagnés par leur éducatrice à la petite enfance, tous accrochés à une corde pour ne pas se perdrent et qui chantent à l’unissons : « laissez nous passer, on veut traverser ! » J’ai adoré !!!

P1030690

Nous prenons contact avec Martin, notre hockeyeur québécois, pour préparer le reportage sur le sport national canadien. Tout s’annonce bien…on est ravi !

Demain grosse journée au Centre des sciences de Montréal et soirée de présentation d’Esca’Pad !

See you later.

Guillaume et Arnaud